S'inscrire à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Entrez votre adresse e-mail et recevez tous les dimanches la newsletter de Jean-Paul Betbeze

10 février, 2019

Ecrit par

Avis de recherche : succession de Mario Draghi

Description du poste : Président de la Banque centrale européenne, à partir du 31 octobre 2019. Rémunération : 410 000 euros net, (bien) logé, avec personnel de maison et chauffeur, frais de transport pris en charge. Contrat de huit ans non renouvelable, avec disponibilité totale, nuit et jour.

3 février, 2019

Ecrit par

Déshériter pour égaliser ?

Quelle belle idée, même si aucun « gilet jaune » n’en parle (encore) ! D’abord, les vieux le sont de plus en plus. L’espérance de vie des femmes est de 85,3 années à la naissance en France en 2018, 2,5 ans de plus de plus qu’en 2000. Celle des hommes est de 79,4, 4,2 ans de plus qu’en 2000. Ensuite, les retraitées de 65 ans ont 23,2 ans d’espérance de vie, les retraités 19,4. Enfin, plus ces retraités sont vieux, plus ils épargnent et plus ils sont riches. Et, comme ils mourront vraiment vieux, leurs héritiers directs seront retraités et leurs petits-enfants trentenaires : tard pour créer une boite ou une start up !

20 janvier, 2019

Ecrit par

Remade in France?

Manger le miel de nos abeilles, porter les polos tissés ici avec du coton français, acheter des tapis en laine de mouton du Larzac, enfiler des jeans en toile Denim (puisqu’elle venait au début « de Nîmes » !) ou, plus résistante, de chanvre français, marcher en chaussures nationales : on ne compte plus les initiatives qui se développent pour refaire aujourd’hui, en France, ce qui y fut fait jadis.

6 janvier, 2019

Ecrit par

Complot et fake news : le couple infernal

Q : lors de manifestations de soutien à Donald Trump, des supporteurs arborent un panneau avec cette seule lettre. On les dit d’extrême droite, ultra-connectés. Ils naissent en octobre 2017 sur des forums de discussion, après des messages d’un anonyme qui aurait eu accès à des documents ultrasecrets du gouvernement. Depuis, les analyses se multiplient, avec l’idée que nous sommes manipulés par des politiciens (Clinton, Obama…) ou des ploutocrates (Soros, Rothschild…). Contre eux, Donald Trump veut « vider l’étang » (Washington), annonçant « le calme avant la tempête », mots paraît-il symboliques. Voilà pourquoi il est victime d’une telle chasse aux sorcières, par exemple sur des liens avec la Russie, à moins qu’il ne s’agisse selon d’autres « analystes » d’un « paravent », destiné à détourner l’attention, pendant qu’il avance. Et ainsi de suite.

30 décembre, 2018

Ecrit par

Quelle bonne année : 1789, 1969, 1929 ?

2019 : c’est le choix de l’embarras. A priori, l’avenir est gris foncé partout, avec du jaune venant de France. Nous assistons au combat entre États-Unis et Chine, pour faire baisser les taxes à l’importation en Chine et y surveiller les droits américains de propriété, faire circuler les bateaux US en mer de Chine, mais bloquer les « routes de la soie » chinoises en Afrique. Derrière ces poids lourds, il y a les tensions autour de la Russie, de l’Iran, d’Israël, de l’Arabie saoudite, de la Turquie… Partout les ramifications des chocs se font ressentir, ravivant d’antiques blessures. Le Brexit fait renaître des inquiétudes en Irlande, des demandes d’autonomie en Ecosse et des revendications espagnoles sur Gibraltar. Aujourd’hui, difficile de trouver un pays ou une région paisible !

23 décembre, 2018

Ecrit par

Pour un bon Noël : « Tu ne désireras rien de ce qui est à ton prochain »

Par ces temps de Noël, rien de mieux, pour être heureux, que cet ordre divin – pour certains, ou ce sage conseil – pour tous. Revenons au vieux message qui veut apporter la paix en chacun de nous, pour l’apporter entre nous. C’est le dixième commandement pour l’Eglise catholique. Dans la bible et son Livre de l’Exode, c’est le vingtième. Toujours dernier, mais plus détaillé : « Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain ».

16 décembre, 2018

Ecrit par

Jaunes jeunes et vieux jaunes : pourquoi cette rencontre ?

La « confluence des luttes » de Jean-Luc Mélenchon est en fait celle des générations. Les jeunes manifestent, les séniors aussi : la crise est celle du futur. Les jeunes n’arrivent pas à se projeter dans les quarante prochaines années. Les quadras ne voient pas bien les vingt qui les mèneront à la retraite, et après, quelle retraite ? Nous vivons, par les deux bouts, jeunes et « vieux », la remise en cause de la promesse d’après-guerre : la génération qui vient vivra mieux que celles qui ont précédé.

mattis vulputate, luctus nec venenatis Phasellus