S'inscrire à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Entrez votre adresse e-mail et recevez tous les dimanches la newsletter de Jean-Paul Betbeze

23 janvier, 2020

Ecrit par

Grève un effet désastreux sur le long terme

Les dernières prévisions de croissance pour la France sont de l’ordre de 1% pour l’année 2020. A ce titre, les grèves et autres manifestations des gilets jaunes ne semblent pas avoir eu d’effet sur la croissance. Mais en y regardant de plus près les choses sont plus complexes!

30 décembre, 2018

Ecrit par

Quelle bonne année : 1789, 1969, 1929 ?

2019 : c’est le choix de l’embarras. A priori, l’avenir est gris foncé partout, avec du jaune venant de France. Nous assistons au combat entre États-Unis et Chine, pour faire baisser les taxes à l’importation en Chine et y surveiller les droits américains de propriété, faire circuler les bateaux US en mer de Chine, mais bloquer les « routes de la soie » chinoises en Afrique. Derrière ces poids lourds, il y a les tensions autour de la Russie, de l’Iran, d’Israël, de l’Arabie saoudite, de la Turquie… Partout les ramifications des chocs se font ressentir, ravivant d’antiques blessures. Le Brexit fait renaître des inquiétudes en Irlande, des demandes d’autonomie en Ecosse et des revendications espagnoles sur Gibraltar. Aujourd’hui, difficile de trouver un pays ou une région paisible !

23 décembre, 2018

Ecrit par

Pour un bon Noël : « Tu ne désireras rien de ce qui est à ton prochain »

Par ces temps de Noël, rien de mieux, pour être heureux, que cet ordre divin – pour certains, ou ce sage conseil – pour tous. Revenons au vieux message qui veut apporter la paix en chacun de nous, pour l’apporter entre nous. C’est le dixième commandement pour l’Eglise catholique. Dans la bible et son Livre de l’Exode, c’est le vingtième. Toujours dernier, mais plus détaillé : « Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain ».

16 décembre, 2018

Ecrit par

Jaunes jeunes et vieux jaunes : pourquoi cette rencontre ?

La « confluence des luttes » de Jean-Luc Mélenchon est en fait celle des générations. Les jeunes manifestent, les séniors aussi : la crise est celle du futur. Les jeunes n’arrivent pas à se projeter dans les quarante prochaines années. Les quadras ne voient pas bien les vingt qui les mèneront à la retraite, et après, quelle retraite ? Nous vivons, par les deux bouts, jeunes et « vieux », la remise en cause de la promesse d’après-guerre : la génération qui vient vivra mieux que celles qui ont précédé.

porta. Lorem vel, neque. non elementum lectus commodo