S'inscrire à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Entrez votre adresse e-mail et recevez tous les dimanches la newsletter de Jean-Paul Betbeze

17 septembre, 2020

Ecrit par

Brexit, bobards pour une border!

L’Angleterre met actuellement une très forte pression sur l’Europe dans ses négociations en jouant de la frontière entre l’Irelande du Nord (qui sort de l’Europe) et du Sud. Arguant de risques de guerres, de famines elle veut une frontière souple avec l’Europe lui permettant de faire ce qu’elle veut sans contraintes.

26 avril, 2020

Ecrit par

Une tour de guet pour la France

Où étaient les guetteurs ? Nous avons été surpris, nous et tous les autres ! Bien sûr, on pourra toujours dire qu’on a été prévenus trop tard par la Chine, qu’elle nous a menti, qu’on la crue… Et pourtant

8 mars, 2020

Ecrit par

COVID-19 : quand les prophètes de malheur font un concours

Nouriel Roubini annonce de 30 à 40 % de baisse des marchés avec la pandémie. Laurence Boone, Économiste en chef de l’OCDE, dit que « dans un premier scénario, le plus optimiste, le creux de la crise serait atteint au premier trimestre avec une croissance mondiale négative… Dans le second scénario – scénario de risque – le creux de la crise serait atteint au troisième trimestre », avec une croissance mondiale qui passerait de 3,3 à 1,5% en 2021. Dans ce cas, l’Europe et le Japon entrent évidemment en récession, les États-Unis s’arrêtant juste au bord.

4 janvier, 2018

Ecrit par

Les bourses s’interrogent pour 2018

Normalement, si on ne fait que de l’économie et de la finance, les choses devraient bien se passer. La croissance est partout, aux Etats-Unis, en zone euro, dans les pays émergents, le prix du pétrole devraient monter un peu : bref plus de croissance et un peu plus d’inflation. Les taux longs devraient donc monter graduellement, mais les profits plus encore, avec une modération salariale qui devrait durer : bref les profits seront toujours là, et même plus. La rentabilité des actions devrait largement dépasser celle des obligations publiques, rémunérant le risque. Dans ce contexte, les bourses devraient aimer.

5 novembre, 2017

Ecrit par

La finance soumise en zone euro, pour une bourse bien remise ?

La finance soumise : quelle nouveauté ! Elle deviendrait moins hostile aux règles qui veulent l’encadrer, moins excessive et réactive qu’avant, bref : « normale » ? C’est le bruit qui court, sinon le rêve qui se répand : la finance serait rentrée dans le rang. La preuve ? Elle boit les paroles de Janet Yellen, la patronne de la banque centrale américaine, et de Mario Draghi, celui de la banque centrale de la zone euro. Que lui est-il arrivé ? Ceci va-t-il durer ? Est-ce un calcul, une ruse ?

ut ut eget Curabitur felis Lorem consectetur ipsum tempus ut ultricies