S'inscrire à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Entrez votre adresse e-mail et recevez tous les dimanches la newsletter de Jean-Paul Betbeze

3 octobre, 2019

Ecrit par

Boris Johnson, le piège du parlementarisme

Après le rejet de sa prorogation par la cour suprême, le premier ministre de Grande Bretagne Boris Johnson est dans une impasse. Cette impasse est ce que le philosophe politique Alexis de Tocqueville théorisait au XIXème siècle : le piège de Tocqueville naît du parlementarisme qui crée un écart entre la volonté populaire (le référendum) et les parlementaires qui ne peuvent à quelques centaines représenter fidèlement des millions de pensées.

29 août, 2019

Ecrit par

Le G7 a-t-il encore du sens ?

Alors que le G7 se termine se pose la question de l’utilité du G7. Les questions prioritaires d’aujourd’hui, la relation amérique-chine, et le réchauffement climatique ne peuvent être traités à ce seul niveau.

18 mars, 2018

Ecrit par

L’euro est irréversible, donc aussi la zone euro ?

Mario Draghi le répète le 8 mars, répondant à une question sur l’Italie après les élections : « l’euro est irréversible ». Il n’y a donc pas à s’inquiéter, même avec une croissance qui irait de 2,5% en 2017 à 2,4% en 2018, 1,9% en 2019 et 1,7% en 2020, et même si l’inflation atteindrait 1,7% seulement en 2020. « Confiance-persévérance-prudence », pour reprendre la trinité Draghi ! D’ailleurs, l’euro est assez fort : 1,23 pour un dollar. Pas à s’inquiéter… ?

4 mai, 2017

Ecrit par

Le côté obscur du Brexit

Assez étrangement, nous présentons le Brexit sous un jour plutôt favorable au Royaume-Uni et plus compliqué pour nous. C’est inexact. Certes, le Royaume-Uni n’a pas explosé et son économie ne s’est pas effondrée. Il surfe en fait sur les avantages de la dévaluation et sur une politique monétaire de sa Banque centrale plus « politique » que jamais. Mais ses avantages se réduisent et les limites apparaissent.

Phasellus elit. odio facilisis id, ultricies tristique mattis massa