S'inscrire à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Entrez votre adresse e-mail et recevez tous les dimanches la newsletter de Jean-Paul Betbeze

17 décembre, 2017

Ecrit par

SMIC et Livret A : deux mauvaises équations pour mal gérer la France

SMIC : il devrait augmenter de 1,24% au premier janvier 2018 pour 1,7 million de personnes (hors apprentis, stagiaires et intérimaires), soit 10,6% des salariés du privé. Cette hausse est une somme : 1% + 0,24%. 1% pour compenser l’inflation des 20% des ménages ayant les revenus les plus faibles. Et 0,24%, c’est la moitié de la hausse du pouvoir d’achat du salaire horaire de base des ouvriers et des employés, qui atteint 0,48% sur l’année. On a donc : 1% + 0,24% = 1,24%. Cette revalorisation est « sociale », puisqu’elle compense l’inflation des plus modestes, et « économique », puisqu’elle inclut une part (la moitié) de la hausse des autres ouvriers et employés.

19 mai, 2016

Ecrit par

Soutenir François ou remplir le compte courant ?

Que faire de notre épargne ? C’est la question que se posent de plus en plus de français. Nous épargnons de plus en plus par ces temps incertains, parce que ces temps sont incertains. Nous avons alors plusieurs choix. L’or : il a beaucoup monté ces derniers mois – mais il est assez spécial. La bourse : elle est toujours plus basse en France qu’il y a dix ans – et inquiète donc. Ou alors les bons du trésor : le financement du déficit budgétaire…

20 décembre, 2015

Ecrit par

Tous centenaires !

Enfin une bonne nouvelle : notre durée de vie s’allonge. A leur naissance, les hommes nés en France métropolitaine vivent 79,3 ans en moyenne, les femmes 85,5. Sur cette lancée, les Françaises naîtront centenaires dans cinquante ans et les Français dans cinquante-cinq à soixante !

9 août, 2015

Ecrit par

Pour faire renaître l’inflation : tuer le rentier ou l’écœurer ?

On nous avait juré que l’inflation venait de la monnaie et que les banques centrales étaient là pour surveiller le robinet. Or que se passe-t-il ? La monnaie est partout, l’inflation nulle part. La masse monétaire américaine (M2) atteint 12 000 milliards de dollars en mai 2015. Elle a augmenté de 5,8 % sur un an et l’inflation n’a pas bougé. Même chose en zone euro. La masse monétaire atteint 9900 milliards d’euros à la même date. Elle a augmenté de 5 % sur un an, l’inflation de 0,3 %. S’il y a plus de monnaie qui se crée que de biens et services qui se produisent, c’est par la hausse des prix que devrait se faire l’ajustement. Vrai ? Faux ?

neque. consequat. porta. ante. consectetur diam sem, suscipit facilisis vulputate, ipsum Aenean