S'inscrire à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Entrez votre adresse e-mail et recevez tous les dimanches la newsletter de Jean-Paul Betbeze

24 février, 2019

Ecrit par

Tuer les billets de banque en trois coups

Mais pourquoi donc, ils sont si utiles ! Sans date limite de validité, ils me permettent de faire les achats que je veux, où et quand je veux. Ils sont une part de ma liberté. Et anonymes ! Mais cet avantage, c’est leur « inconvénient » et le début de leurs problèmes. Avant, l’inflation s’occupait en effet de les croquer : à 10% l’an, en garder était héroïque ! Mais à 1,4% en zone euro, c’est rationnel ! Donc, il faut changer la traque. Le fisc est toujours d’accord, la police et la douane aussi, les docteurs qui soignent les drogués, pareil. Et vient maintenant la Banque centrale ! Quoi !

10 février, 2019

Ecrit par

Avis de recherche : succession de Mario Draghi

Description du poste : Président de la Banque centrale européenne, à partir du 31 octobre 2019. Rémunération : 410 000 euros net, (bien) logé, avec personnel de maison et chauffeur, frais de transport pris en charge. Contrat de huit ans non renouvelable, avec disponibilité totale, nuit et jour.

3 février, 2019

Ecrit par

Déshériter pour égaliser ?

Quelle belle idée, même si aucun « gilet jaune » n’en parle (encore) ! D’abord, les vieux le sont de plus en plus. L’espérance de vie des femmes est de 85,3 années à la naissance en France en 2018, 2,5 ans de plus de plus qu’en 2000. Celle des hommes est de 79,4, 4,2 ans de plus qu’en 2000. Ensuite, les retraitées de 65 ans ont 23,2 ans d’espérance de vie, les retraités 19,4. Enfin, plus ces retraités sont vieux, plus ils épargnent et plus ils sont riches. Et, comme ils mourront vraiment vieux, leurs héritiers directs seront retraités et leurs petits-enfants trentenaires : tard pour créer une boite ou une start up !

20 janvier, 2019

Ecrit par

Remade in France?

Manger le miel de nos abeilles, porter les polos tissés ici avec du coton français, acheter des tapis en laine de mouton du Larzac, enfiler des jeans en toile Denim (puisqu’elle venait au début « de Nîmes » !) ou, plus résistante, de chanvre français, marcher en chaussures nationales : on ne compte plus les initiatives qui se développent pour refaire aujourd’hui, en France, ce qui y fut fait jadis.

mi, elit. sit massa venenatis Praesent eleifend fringilla ut ipsum elit.