S'inscrire à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Entrez votre adresse e-mail et recevez tous les dimanches la newsletter de Jean-Paul Betbeze

15 février, 2019

Ecrit par

Risques

Romer et Nordhaus : deux Nobel qui veulent moins de risques à long terme !

William Nordhaus pour le climat, et Paul Romer pour l’innovation, se partagent le Nobel d’économie 2018. Pour eux, des risques macroéconomiques majeurs naissent quand le système économique, avec ses boucles d’action-réaction, se dérègle ou ne fonctionne pas au mieux ; se dérègle avec le réchauffement climatique, ne fonctionne pas au mieux avec une sous-utilisation des innovations. Réchauffement avec sécheresse, montée des eaux et ouragans, manque et sous-utilisation d’innovations donnent moins de croissance, plus de chômage et de risques sociaux et financiers. Il faut donc intervenir et guider, pour soutenir la croissance à terme.

luctus sem, dapibus Praesent ut in dictum